Médecine et crimes contre l’humanité

Médecine et crimes contre l'humanité

Le refus d'un médecin déporte à Auschwitz de participer aux expériences médicales
Paru le 2 mai 2019
ISBN : 978-2-86645888-1
Livre en librairie au prix de 10 €
184 pages
Collection : Résistance Poche
Thèmes : Histoire & Résistance

Votre navigateur ne peut pas afficher les PDFs dans la page. Mais vous pouvez télécharger le PDF.

×

Votre navigateur ne peut pas afficher les PDFs dans la page. Mais vous pouvez télécharger le PDF.

×

Acheter "Médecine et crimes contre l'humanité"

Le Félin préfère habituellement faire marcher la librairie, mais en ces temps incertains il nous a paru important de pouvoir "dépanner" nos lecteurs en leur proposant ce module de vente en ligne. Il vous suffit d'envoyer un chèque du montant de votre commande aux éditions du Félin (7 rue du Faubourg-Poissonnière, 75009 Paris), les frais de port sont à notre charge. Merci !

×

« Du moment que vous les défendez, vous partagerez leur sort ! »

Et pour n’avoir jamais transigé avec qu’elle appelait les « valeurs premières », Adélaïde Hautval, dite Haïdi, va devoir traverser l’enfer et survivre à 37 mois d’emprisonnement et de déportation. En sa qualité de médecin, à Auschwitz, elle est affectée au Revier (l’infirmerie) où elle soulage et soigne avec ses maigres moyens. Dans les cas les plus graves, elle s’arrange pour maquiller le diagnostic et permet ainsi à nombre de ses patientes d’éviter la chambre à gaz. Elle doit aussi travailler au sinistre Block des expériences médicales sur la stérilisation. Elle réussit d’abord à ne faire que soulager les jeunes martyrisées, témoin des horreurs perpétrées par les médecins SS. Mais quand elle reçoit l’ordre de prêter la main aux actes criminels, elle refuse, s’opposant frontalement aux nazis.

Revue de presse