collection > Résistance - Liberté - Mémoire

  / 

thèmes > histoire ,  témoignage ,  résistance

La Semaine des quatre jeudis

Suivi de Sur d’Astier (de 1944 à 1969)par Michel-Antoine Burnier

  > 

Emmanuel d'Astier

agrandir : La Semaine des quatre jeudis - Emmanuel d'Astier

Voici les mémoires jusqu’ici inédits d’Emmanuel d’Astier, compagnon de la Libération comme ses deux frères François et Henri. D’Astier en a rédigé la plus grande part entre 1968 et 1969. Il est mort avant d’avoir pu compléter son texte.
C’était dans son esprit la suite de Sept fois sept jours, le récit de la Résistance et des sept allers-et-retours entre la France occupée et la France libre de Londres. Dans la Semaine des quatre jeudis, il raconte son enthousiasme pour le communisme en 1948, ses entretiens avec le général de Gaulle en 1958, son intérêt pour la jeunesse insurgée de Mai 68.
Et puis toujours – parce que cet acte fondateur l’a révélé à lui-même – l’épopée de la Résistance.
D’Astier se veut un classique : il écrit avec retenue. Chroniqueur curieux de tout, moraliste fraternel, il se distingue par son art du portrait, de Gaulle bien sûr, Svetlana Staline, un ouvrier communiste, un clochard ou une cover-girl…
Il parle autant des autres que de lui et à travers les portraits de ses personnages trace le sien : celui d’un aristocrate progressiste et révolté qui a traversé avec panache le XXe siècle.

Emmanuel d’Astier de La Vigerie est né à Paris en 1900. Ancien officier de marine, écrivain et journaliste, il refuse l’armistice de 1940 et fonde Libération, l’un des trois grands mouvements de Résistance. En 1943, il se retrouve commissaire à l’Intérieur dans le gouvernement provisoire du général de Gaulle. Directeur de Libération grand quotidien progressiste, député d’Ille-et-Vilaine, compagnon de route des communistes, il se rapporche à nouveau du général de Gaulle dans les années 1960. Le PCF ferme Libération. D’Astier lance un nouveau journal, l’Événement… Il meurt en 1969.

Présenté par Michel-Antoine Burnier et Bernard Kouchner

Résistance - Liberté - Mémoire

histoire ,  témoignage ,  résistance

272 pages

prix: 22 €

paru le 10 Mars 2011

isbn: 978-2-86645-749-9

la presse en parle

article de presse 1

article de presse 2

vous aimerez aussi

 

 

La Lettre de mon père

 

Frédéric Gasquet

 

 

 

 

Radio libre

 

Maurice de Cheveigné