Vers un Nouvel Anticapitalisme

Vers un Nouvel Anticapitalisme

Paru le 11 septembre 2003
ISBN : 2-86645-519-3
Livre en librairie au prix de 15 €
176 pages
Collection : Questions d'époque

Acheter "Vers un Nouvel Anticapitalisme"

Le Félin préfère habituellement faire marcher la librairie, mais en ces temps incertains il nous a paru important de pouvoir "dépanner" nos lecteurs en leur proposant ce module de vente en ligne. Il vous suffit d'envoyer un chèque du montant de votre commande aux éditions du Félin (7 rue du Faubourg-Poissonnière, 75009 Paris), les frais de port sont à notre charge. Merci !

Combien font 5 + 1 ?
×

"«Nous avons voulu cet ouvrage comme une contribution au nécessaire débat sur la refondation d’une politique d’émancipation. Nos motivations ne sont pas simplement conjoncturelles. Nous sommes persuadés qu’il ne suffit pas de répéter les vieilles analyses, mais qu’il faut construire une critique beaucoup plus acérée et approfondie des mouvements contradictoires de la société capitaliste pour être à la hauteur des défis qui nous sont lancés au début du XXIe siècle.
En premier lieu, nous essayons de cerner les caractéristiques de la crise actuelle en mettant l’accent sur le rapport social de production, pour aborder ensuite les transformations de l’État et de l’espace médiatique. Nous nous efforçons de démontrer que la domination capitaliste n’a rien de naturel malgré les apparences qu’elle se donne. En second lieu, nous soulignons que la politique institutionnelle fondée sur la délégation est plus que jamais marquée par des phénomènes de dépossession et de rétrécissement de la démocratie. On constate d’ailleurs que les forces révolutionnaires elles-mêmes n’ont pas été épargnées par ces processus. Enfin, nous rappelons l’apport des mobilisations collectives à la redéfinition de l’espace public et au renouvellement des formes démocratiques. Malgré leur fragmentation et leurs limites, les mouvements sociaux dans leur diversité ouvrent de nouvelles perspectives pour une politique d’émancipation. Après avoir tiré le bilan de l’Union de la gauche et de la gauche plurielle, nous traçons les contours d’une culture de la rupture opposée à la culture de gouvernement et de gestion restant dans le cadre institutionnel actuel.»"

"MICHEL VAKALOULIS est sociologue et maître de conférences en science politique à l’université Paris-VIII.
JEAN-MARIE VINCENT est professeur émérite de sociologie à l’université Paris-VIII et directeur de la revue Variations.
PIERRE ZARKA est membre de la direction du PCF. Il anime le réseau Observatoire des mouvements de la société (OMOS) regroupant chercheurs et militants politiques, syndicalistes, associatifs."