L’Aventure incertaine

L'Aventure incertaine

De la Résistance à la Restauration
Paru le 5 mai 1998
ISBN : 2-86645-301-8
Livre en librairie au prix de 22.71 €
480 pages

Acheter "L'Aventure incertaine"

Le Félin préfère habituellement faire marcher la librairie, mais en ces temps incertains il nous a paru important de pouvoir "dépanner" nos lecteurs en leur proposant ce module de vente en ligne. Il vous suffit d'envoyer un chèque du montant de votre commande aux éditions du Félin (7 rue du Faubourg-Poissonnière, 75009 Paris), les frais de port sont à notre charge. Merci !

Combien font 1 + 4 ?
×

L'aventure incertaine, c'est l'aventure de la Résistance telle qu'elle fut, au jour le jour, de mois en mois, depuis les premiers sursauts contre la défaite, jusqu'aux premières lueurs de la Libération.

Mais l'entreprise de Claude Bourdet ne consiste pas seulement à exalter le combat héroïque d'une poignée d'hommes, mais de saisir comment les idées de ceux qui disaient "non" ont pu devenir assez fortes pour gagner la guerre.

Celui qui fut l'un des principaux animateurs de la Résistance, à la tête de "Combat" jusqu'à sa déportation à Buchenwald, retrace avec précision cette lutte clandestine menée en France, la délivrant des tabous et des idées reçues qui l'ont trop souvent dénaturée.

Et il pose les questions cruciales.

Pourquoi, dès 1940, les forces politiques traditionnelles n'ont-elles pas pris l'initiative du combat contre les nazis, remplacées alors, dans l'urgence salutaire, par de jeunes et moins jeunes "amateurs" ? Pourquoi les multiples conflits entre Londres et les armées de l'ombre ? Comment comprendre l'enjeu de ces moments où surgissent et agissent de Gaulle, Jean Moulin, Henri Frenay, d'Astier de la Vigerie, Bidault, les communistes, Giraud, le Général Delestraint, Vichy, la Gestapo, les Anglo-Américains ?

Et que dire de la majorité silencieuse de l'époque ?...

A toutes ces questions et à beaucoup d'autres, celui qui fut l'un des fondateurs du futur Nouvel Observateur, apporte des réponses, sans vaines polémiques avec toute la ferveur du témoin engagé et de l'analyste. Il s'interroge aussi sur ces lendemains de victoires qui n'apportèrent pas la Révolution espérée, mais une Restauration honteuse, quand la Résistance devint le vivier des leaders de la Ive République.

Préface de Gilles Martinet; Postface de Jean Marie Borzeix