Gabrielle Ferrieres

Gabrielle Ferrières, née en 1900, décédée en 2001, était la sœur aînée de Jean Cavaillès. Avec ses amies Lucie Aubrac, Anise Postel-Vinay, Germaine Tillon, elle a tenu un rôle important dans les organisations d’anciennes résistantes, infatigable dans l’aide aux déportés, avant de participer à la fondation de l’association «Liberté-Mémoire». Elle a été l’une des pionnières de SOS-Amitié, expérience qu’elle a évoquée dans son livre Voix sans visages. Des voix sans visages, comme celles de la prison où les nazis lui avaient fait payer sa passion de la liberté.

Du même auteur

Jean Cavaillès

Jean Cavaillès

Un philosophe dans la guerre (1903-1944)
Paru le 2 avril 2020 dans Le Félin Poche

Lire plus...

Jean Cavaillès

Jean Cavaillès

Un philosophe dans la guerre 1903-1944
Paru le 25 avril 2003 dans Résistance - Liberté - Mémoire

Lire plus...