collection > Les marches du temps

  / 

thème > histoire littéraire

Le Désir monstre

Poétique de Pierre Jean Jouve

  > 

Muriel Pic

agrandir : Le Désir monstre - Muriel Pic

Poète de la catastrophe et de l’extase, Pierre Jean Jouve (1887-1976) nous laisse une œuvre poétique, romanesque et critique qui fait coïncider, au prisme de la psychanalyse, le mobile archaïque de la déchirure religieuse et les données d’une modernité proclamant la mort de Dieu. Lorsque Jouve renie ses écrits antérieurs à 1925, dont il juge l’esprit « manqué », il découvre la doctrine des pulsions et se convertit à une spiritualité du pur amour. À l’écart du monde littéraire, malgré son entrée dans la maison Gallimard grâce à Jean Paulhan, le poète de Sueur de Sang et Aventure de Catherine Crachat explore les vestiges du rêve et les marges de la mémoire collective jusque dans les « détritus du plaisir ». Il place le lecteur sur la scène intemporelle de son propre désir : « Monstre dont riront dans les fauteuils stupides / Ces messieurs-dames qui ne veulent rien savoir » (Moires). Le public ne peut alors qu’opposer une « résistance affective » à cette entreprise littéraire qui refuse toute complaisance. En 1936, l’auteur de Paulina 1880 renonce au roman et se consacre à la poésie (Matière céleste) et à la critique musicale (Don Juan de Mozart, Wozzeck de Berg). Pour faire aimer à l’homme la dissonance qui lui est propre entre le viscéral et le céleste, il radicalise sa volonté de désir et approfondit son abnégation. Le désir est alors monstre d’accepter la perte de ce qui le fait exister : « L’objet n’est rien et le désir est tout, même pas le désir, mais la phrase du désir » (Proses). À cette phrase anonyme du monde, cette prière sans nom, l’œuvre de Jouve se dévoue, car il n’est de salut que dans la transmission du désir.

note sur l'auteur

Née en 1974, Muriel Pic est docteur de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) où elle enseigne. Elle travaille sur les littératures française et allemande du XXe siècle et collabore régulièrement depuis deux ans avec la Freie Universität de Berlin. Elle publie parallèlement, aux Éditions Claire Paulhan, les Lettres 1925-1961 à Jean Paulhan, de Pierre Jean Jouve.

Les marches du temps

histoire littéraire

336 pages

prix: 22.90 €

paru le 23 Novembre 2006

isbn: 2-86645-629-7

Préface de Jacques Le Brun

vous aimerez aussi

 

La Mer

 

Michel Vergé-Francheschi

 

 

Budapest 1956

 

 

Introduction à la Divine Comédie

 

Carlo Ossola

 

 

La Passe de Lacan

 

Francis Hofstein