collection > Les marches du temps

  / 

thèmes > histoire ,  politique

La Politique du Sultan

Le massacre des Arméniens en 1894-1896

  > 

Victor Bérard

agrandir : La Politique du Sultan - Victor Bérard

La Politique du Sultan de Victor Bérard (1864-1931) montre de quelle façon les abominations d’un jour enseignent les abominations de jours qui s’avéreront bien plus funestes. Pour parler cru, les massacres organisés par le sultan Abdul-Hamid II à la fin du XIXe siècle (avec reprises, au son du clairon, au tout début du XXe siècle !) ont chauffé le génocide de 1915-1916 perpétré par les Jeunes-Turcs sur des sujets ottomans : les Arméniens.
L’écriture de La Politique du Sultan est dépouillée ; les analyses qui y sont consignées ne manquent jamais d’être aiguës. Bérard fait partie de ceux qui, comme Anatole France (« l’Arménie est unie à nous par des liens de famille, elle prolonge en Orient le génie latin »), comme Péguy, comme Jaurès, comme Durkheim, ont pour mission, dans les moments critiques de l’Histoire, d’éclairer leurs semblables.
Bérard est aussi un collecteur de témoignages. C’est dire qu’il effectue, en même temps, un reportage sur les pratiques exterminatrices d’un Ubu turc.
Abdul-Hamid II ?
Une figure emblématique, quoique scélérate.
Une figure inoubliable.
M.M.

Les marches du temps

histoire ,  politique

160 pages

prix: 17.95 €

paru le 21 Avril 2005

isbn: 2-86645-591-6

Préface de Martin Melkonian

la presse en parle

"Pour comprendre les fondements de la haine turque vis-à-vis des minorités chrétiennes, on se plongera avec grand profit dans la réédition de La Politique du Sultan , de Victor Bérard, célèbre traducteur de l'Odyssée, qui décrit calmement, froidement, le règne abject du "Sultan Rouge" Abdulhamid II (1842-1918). Portrait saisissant d'un tyran qui porte en permanence trois revolvers sur lui, vit dans une paranoia effrayante nourrie par une nuée d'indics et voue aux Arméniens une éxécration pathologique. Victor Bérard ne raconte que ce qu'il voit alors dans les rues de Constantinople, comme un prodigieux reporter d'images. C'est bref et accablant."
L'Express, 25 Avril 2005

vous aimerez aussi

 

 

Le Troisième Homme

 

Pierre-Frédéric Charpentier

 

 

 

 

Les Enfants d'Héraclite

 

Gérard Mairet