collection > Les marches du temps

  / 

thème > philosophie

Bréviaire d'esthétique

  > 

Benedetto Croce

agrandir : Bréviaire d'esthétique - Benedetto Croce

Dans l’œuvre immense de Benedetto Croce (1866–1952) l’esthétique occupe une place centrale. Philosophe peu orthodoxe inspiré par les pensées de Kant et de Vico il a profondément marqué la culture italienne. Associé souvent à Gentile avec lequel il a rompu en 1925, en s’opposant au fascisme, il a réfléchi toute sa vie à une philosophie immanentiste de l’Esprit où l’esthétique trouverait sa place à côté d’une logique, d’une philosophie de la pratique et d’une économie ou philosophie de l’utile. L’influence de Croce s’exerça non seulement sur les philosophes mais aussi sur des historiens de l’art comme Lionello Venturi, Carlo Ludovico Ragghianti, Julius Schlosser, Hans Sedlmayr ou encore Herbert Read et Pierre Francastel qui en discutèrent les thèses.
Le Bréviaire d’esthétique (1912) rassemble quatre conférences destinées à un public nord-américain à l’invitation du « Rice Institute » qui ouvrait alors ses portes au Texas. Ces conférences jamais prononcées furent néanmoins publiées en anglais dès 1913, et marquent une étape importante dans la réflexion esthétique du philosophe napolitain qui qualifie alors l’art d’« intuition lyrique ». À ces conférences furent ajoutés plus tard deux autres textes ici traduits. Lire Croce aujourd’hui permet de revenir à la source d’un ensemble de questions auxquelles l’esthétique contemporaine est confrontée tout en découvrant une pensée qui, bien que souvent hostile à certaines manifestations de l’art de son temps (D’Annunzio ou les futuristes par exemple), restait paradoxalement ouverte à ses transformations qu’elle recommandait de saisir dans leur singularité et leur mouvement propre. D’où une conception particulière de la critique et de ses rapports avec l’histoire de l’art que l’on trouvera ici exposée.

Gilles A. Tiberghien est philosophe. En délégation au CNRS (2003-2005), il est maître de conférences à l’université de Paris-1 où il enseigne l’esthétique. Il a traduit et présenté, entre autres, les Essais d’esthétique de Benedetto Croce (Paris, Gallimard, 1991), Luigi Pareyson, Conversations sur l’esthétique (Paris, Gallimard, 1992) et Ontologie de la liberté (Paris, L’Éclat, 1998). Il prépare actuellement un ouvrage sur les rapports entre Esthétique et Histoire de l’art en Italie après Croce.

Les marches du temps

philosophie

160 pages

prix: 17.50 €

paru le 9 Novembre 2005

isbn: 2-86645-612-2

Préface de Gilles A. Tiberghien

la presse en parle

"Rédigé en 1912 et publié en 1913, ce petit volume, Bréviaire d'esthétique ,réunit tout d'abord quatre conférences proposées par l'auteur aux autorités du Rice Institute qui lui demandaient d'intervenir aux Etats-Unis. Elles ne furent jamais prononcées. Les lecteurs les retrouveront cependant ici aux cotés de deux autres textes forts pertinents portant sur l'histoire de l'esthétique et la notion de totalité en art[...]."
Bulletin Critique du Livre, Janvier 2006.

vous aimerez aussi

 

Le Souffle et la parole

 

Francis Guibal

 

 

Les Enfants d'Héraclite

 

Gérard Mairet

 

 

 

 

Budapest 1956