collection > Questions d'époque

Les arnaques de la téléphonie mobile

  > 

Yves Aoulou

Frédéric Magnant

agrandir : Les arnaques de la téléphonie mobile - Yves Aoulou, Frédéric Magnant

Factures délirantes pour SMS surtaxés. Services commercialisés à grand renfort de publicité, puis suspendus sans explication. Distributeurs sous contrat, éjectés des réseaux sous des prétextes discutables. Application approximative des règles de concurrence… Pour rentabiliser très rapidement leurs investissements, les opérateurs Orange, SFR, et Bouygues Télécom ont la main lourde.
Sont-ils plus à blâmer que les consommateurs ? Pas si sûr. Ces derniers, de mieux en mieux informés, et protégés par la loi, ont cherché à profiter des règles de la concurrence, au-delà du raisonnable : zapping intempestif entre opérateurs, arnaques aux coffrets, changements inopinés de formule d’abonnement, pertes réelles (par négligence) ou supposées d’appareils, abus des formules d’assurances, combines diverses… Ils jouent sur tous les tableaux.
Intermédiaires entre utilisateurs et opérateurs, les distributeurs indépendants, eux, ont mangé aux deux râteliers. En toute discrétion, et même avec la complicité passive des opérateurs. Comment ? En multipliant les fausses promotions, les abonnements bidon, les exportations illégales, les trafics de cartes Sim et les déblocages illégaux d’appareils « protégés ».
Quant aux fabricants d’appareils, ils ont profité de l’extraordinaire boom de ce secteur d’activité en pratiquant des politiques tarifaires pour le moins opaques (des ventes de téléphone à 1 euro !). Quels mystérieux accords les lient aux opérateurs ?
Une passionnante plongée dans ce secteur économique, « miracle » de ces dix dernières années. La première enquête du genre en France. Stupéfiant…

note sur l'auteur

Yves Aoulou est journaliste dans la presse économique. Titulaire d’un DEA de sciences de la communication, il suit attentivement, depuis de nombreuses années, le développement du marché de la téléphonie mobile.

Frédéric Magnant, entrepreneur, a vécu de près les chaotiques péripéties de la montée en puissance du GSM. Il a tenu à Angoulême deux points de vente Mobistore et a fait partie du comité stratégique d’Orange France. C’est lui qui a, le premier, dénoncé le scandale des faux abonnés d’Orange. Son témoignage est de première main.

Questions d'époque

192 pages

prix: 17.90 €

paru le 15 Septembre 2005

isbn: 2-86645-582-7

la presse en parle


"Cette enquête journalistique s'intéresse aux arnaques du secteur, qu'elles émanent des fabricants, des opérateurs, des distributeurs ou des consommateurs. Factures délirantes pour SMS surtaxés, application approximative des règles de concurrence, cet ouvrage foisonne d'exemples. La première enquête du genre en France."
LSA, 13 Octobre 2005.

vous aimerez aussi

 

L'Inde au chevet de nos politiques

 

Jean-Joseph Boillot

 

 

 

Silvio's Glam Democracy

 

Gerardo Maffei

 

 

Humeurs médicales

 

Luc Perino

 

 

La laïcité

 

Guy Coq