collection > Fiction Félin

Noire, la couleur de ma peau blanche

  > 

Toi Derricotte

agrandir : Noire, la couleur de ma peau blanche - Toi Derricotte

Toute ma vie je suis passée sans être vue dans le monde des Blancs, et toute ma vie j'ai senti ce moment soudain et alarmant de la conscience où je me rappelle que je suis Noire. C'est comme émerger trop vite du fond de l'océan, comme toucher une barrière électrique, comme si j'étais un cerf pris dans les phares d'une voiture en mouvement.
TOI DERRICOTTE

Toi Derricotte a écrit ce journal intime pendant plus de vingt ans. Des milliers de pages consacrées à une blessure profonde : la blessure d'une Noire à la peau claire, confrontée au racisme américain. Mais Toi Derricotte va au-delà des analyses sur le racisme. Elle ne s'insurge pas seulement contre la fêlure intérieure provoquée par la lame blessante des paroles.
Danc ces pages brûlantes qu'elle a choisi de publier, elle exprime une douleur dont seule l'écriture a pu la sauver. Jamais son cri ne se laisse submerger par la haine, sinon parfois la haine de soi. Chaque mot est une espérance d'amour. Elle fait sentir d'une voix singulière, jour après jour, pourquoi ceux qui se vouent aux apparences se condamnent à vivre dans un monde de fantômes. L'expression de sa détresse est un pénétrant appel à la reconnaissance de l'autre. Et son livre est l'un des plus forts témoignages jamais écrit sur l'exclusion, et plus encore sur la condition humaine.

note sur l'auteur

Professeur de littérature anglaise à l'université de Pittsburgh, en Pennsylvanie, Toi Derricotte a publié plusieurs recueils de poésie, distingués par le prestigieux Lucille Medwick Memorial Award de la Société américaine de poésie. Noire, la couleur de ma peau blanche a reçu, en 1998, le prix de l'Association des libraires américains.

Fiction Félin

208 pages

prix: 14.94 €

paru en Septembre 2001

Prix de l'American Library Association

Sélectionné par le New York Times

la presse en parle

Un livre très réussi... Il n'y a pas de science sociale dans ce livre, ni d'analyses des médias, peu de citations. Juste une histoire amère racontée avec des détails poignants.
The New York Times

Un livre intense et magnifique sur la négritude... Un ouvrage brillant, bouleversant. Pour toutes les personnes intéressées par l'écriture. Par la race. Par les relations humaines.
Women's Rewiew of Books

vous aimerez aussi

 

Le Chemin de Sèvres

 

Michel Lulek

 

 

Un petit héros de papier

 

Martin Melkonian

 

 

Arrêt de mort

 

Philippe Bilger

 

 

Occasions manquées

 

Cécile Benoist

 

 

Ephéméride

 

Gilles Lamberton