hors collection

  / 

thème > beaux-livres

Van Gogh

Le vertige de l'absolu

  > 

Claude Mettra

agrandir : Van Gogh - Claude Mettra

« Pourquoi les points lumineux de firmament nous seraient-ils moins accessibles que les points sur la carte de France ? » écrit Van Gogh à son frère Théo. La vie de Van Gogh tient dans cette interrogation à laquelle son œuvre a donné réponse.
Pour lui comme Rimbaud, la vraie vie est ailleurs. Dans un absolu dont il cherche les signes. A sa quête de Dieu pour qui « tout est possible », succède son amour sans espoir pour une jeune femme, Kate. Venu chez elle, il demande à la voir le temps qu’il pourra maintenir sa main sur une lampe. Il pose alors ses doigts sur la flamme que l’on s’empresse de souffler. « Il m’ont déclaré, écrit-il, vous ne la verrez pas. » Quelques lignes plus loin, il ajoute : Me suis-je trompé ? O mon Dieu, il n’y a donc pas de Dieu ! »
Pourtant Van Gogh garde ce sens religieux qu’il a acquis dès l’enfance. Peintre, il va ressentir l’accord qui s’établit entre lui et l’univers. Pour que la perception soit complète, il faut s’abîmer dans la création, ne pas servir la réalité mais accéder à la perception immédiate des sens.
Son œuvre, où sa raison a « fondu à moitié », constituera alors « son unique but », « une tâche déterminée », une approche patiente de la lumière. « Des ténèbres vers la lumière. »

note sur l'auteur

Claude Mettra, journaliste à France Culture, auteur de nombreux ouvrages, reprend une méditation commencée de longue date. L’aventure de Van Gogh n’est pas celle d’un peintre que son talent (ou sa prétendue folie) a fait accéder au génie. Abandonnant le monde auquel leur auteur est étranger, les toiles de Van Gogh échappent aux mots connus. Elles deviennent passage au-delà du miroir, de l’autre côté du monde.

hors collection

beaux-livres

128 pages

prix: 33.54 €

paru en Mai 1997

isbn: 2-86645-261-5

vous aimerez aussi

 

 

 

Jean-Luc Guérin

 

Jean-Luc Guérin

 

 

L'art du Jazz

 

 

Ginkgo Biloba

 

Pierre-François Michel