collection > le temps et les mots

Max Weber ou la démocratie inachevée

  > 

Jean-Marie Vincent

agrandir : Max Weber ou la démocratie inachevée - Jean-Marie Vincent

Max Weber est l’un des grands classiques de la sociologie. Mais les hommages en faveur de l’auteur des l’Ethique protestante et l’esprit du capitalisme ne lui rendent pas forcément justice. Sa pensée rugueuse et pleine d’arêtes est trop souvent aplanie et lissée. L’ouvrage de Jean-Marie Vincent, qui est un dialogue critique avec l’œuvre wébérienne, entend lui restituer toute sa force et sa charge d’inquiétude.

L’idéal scientifique de Weber, comme le notait le philosophe Adorno, était polémique. Il ne voulait pas rassurer, mais bousculer les conforts intellectuels, et c’est en ce sens qu’il faut prolonger sa réflexion. Max Weber, dont les relations avec la démocratie étaient ambivalentes, est aussi l’un des penseurs qui permet le mieux de saisir l’inachèvement de cette dernière et la nécessité de la mener plus loin.

La crise des « grands récits » - celle, par exemple, du communisme – donne à la pensée de Weber une force et un attrait renouvelés. De fait, la relecture de son œuvre est aujourd’hui essentielle pour tout projet d’extension et d’approfondissement de la démocratie.

note sur l'auteur

Jean-Marie Vincent, docteur ès lettres, professeur de sociologie à l’université de Paris VIII, a publié notamment Critique du travail (PUF, 1987) et les Mensonges de l’Etat (Le Sycomore, 1979).

le temps et les mots

240 pages

prix: 21.19 €

paru en Février 1998

isbn: 2-86645-302-6

la presse en parle

Une relecture de l'auteur de l'Éthique protestante et l'esprit du capitalisme.
Une précieuse grille de lecture et un guide pour comprendre les chemins
de la démocratie et ses entraves.

vous aimerez aussi

 

Gandhi

 

Ramin Jahanbegloo

 

 

Jean Guitton

 

Francesca Pini

 

 

 

 

Bouddha en son temps

 

Louis Frédéric