collection > Le Félin Poche

  / 

thèmes > histoire ,  témoignage ,  résistance

  / 

genre > Histoire

Un amour dans la tempête de l'histoire

Jacques et Lotka de Prévaux

  > 

Aude Yung de Prévaux

agrandir : Un amour dans la tempête de l'histoire - Aude Yung de Prévaux

Dans cet hommage qu’Aude Yung - de Prévaux rend à ses parents, se mêle l’histoire d’un grand amour longtemps contrarié et le récit des temps tragiques qui les emportèrent.

Aude Yung - de Prévaux a 23 ans lorsque, par hasard, un inconnu lui apprend que ses parents, véritables héros de la Résistance, furent fusillés par les Allemands.
Ce livre est leur histoire.
Brillant élève de l’École navale, passionné de littérature, attaché naval à Berlin en 1926, commandant du croiseur Dugay-Trouin, Jacques Trolley de Prévaux mène une prestigieuse carrière jusqu’à sa brutale disgrâce.
En 1941, nommé président du tribunal maritime de Toulon, il est jugé trop « gaulliste ». Pressé d’entrer dans la Résistance, de Prévaux, alias « Vox », devient l’un des chefs du réseau de renseignements franco-polonais : F2. Lotka, devenue « Kalo », en est l’un de ses membres les plus actifs. F2 fournira des informations de la plus haute importance pour le débarquement allié en Provence. Une action qui valut à Jacques de Prévaux la médaille britannique du Distinguished Service Order et la croix de la Libération à titre posthume, comme, à Lotka de Prévaux, la médaille de la Résistance.

note sur l'auteur

Aude Yung-de Prévaux, journaliste, longtemps correspondante du quotidien Libération à Genève, collabore à diverses publications françaises et helvétiques.

Le Félin Poche

histoire ,  témoignage ,  résistance

Histoire

224 pages

prix: 7.90 €

paru le 13 Mai 2004

isbn: 2-86645-550-9

la presse en parle

article de presse 1

« […] Cet ouvrage d’une force saisissante ne ressemble à aucun autre.Tout dans ce livre sort de l’ordinaire.À commencer par sa genèse: à vingt-trois ans, l’auteur s’étiolait à la Bibliothèque nationale, travaillant à un mémoire sur le dualisme cathare, quand un lecteur âgé qui avait surpris son nom à la dérobée sur une fiche affirma reconnaître en elle la fille de deux résistants fusillés par les Allemands, Lotka et Jacques Trolley de Prévaux, dont elle ignorait jusqu’à ce jour qu’ils aient existé.
«[…] Aude Trolley de Prévaux aurait pu remâcher tristement cette révélation bouleversante.Elle a pris un tout autre parti.La plaie apaisée sinon cicatrisée, elle s’est, rageusement et méthodiquement, mise en quête de ces parents ignorés, dans la double acceptation du terme. La plongée qu’elle a faite donne naissance à un livre vertigineux duquel le lecteur n’émergera pas tout à fait le même.»
Laurent Douzou, Le Monde des livres

vous aimerez aussi